2 CV : la fourgonnette en rallye d’endurance

2 CV : la fourgonnette en rallye d’endurance

Ce qui est intéressant sur l’épreuve d’endurance des 24 heures de France tout terrain, c’est que l’on y trouve toute sorte de véhicule : du Bowler au Protruk en passant par différents buggy et 4×4. Les budgets mis en jeu sont certainement dans un rapport de 1 à 100.


Aujourd’hui je vais m’intéresser aux petits budgets, aux passionnés sans sponsors ou presque, qui triment sang et eau pendant des heures pour finaliser leur voiture (à cet instant, le coeur serré, vous devez sortir vos mouchoirs et verser une larme pour ces forçats de l’endurance..).

Ce proto 2 CV, que les habitués des 24 heures voient depuis des années sur la piste, évolue au fil des ans, à son rythme. L’année dernière il s’est vu greffer une direction assistée par exemple.

La 2CV s’est classée 27 ème cette année (bravo !!!)

LES PILOTES DU N° 104 / MASSON – D / GOURGUES – D/ MARIN – D

Petit tour de la 2 CV en photo

Le châssis est un tubulaire de chez Strakit, le buggy est un deux roues motrices.

La carrosserie qui donne tout son charme à cette auto de rallye est une 2 CV fourgonnette avec deux portes qui laissent un accès au moteur. D’une 2 CV d’origine, il reste le pare brise, les phares et clignotants.

Le moteur est un Renault 16 soupapes Megane de 2 l, il est en configuration d’origine et développe 150 CV, le poids avec pilote et plein d’essence avoisine les 1 100 kg, la vitesse de pointe est de 170 km/h

2 ventilateurs sont chargés de refroidir le radiateur, une écope est aménagée dans le toit pour la circulation de l’air

La suspension est confiée aux classiques amortisseurs Proflex à bonbonne séparée

Le freinage quant à lui provient d’une Visa

AccueilEssai 4x4Préparations 4X4 & SUV2 CV : la fourgonnette en rallye d'endurance
Quitter la version mobile