HDJ 80 Rally Raid

L’évolution du monde du rallye raid ces dernières années est intéressante notamment par l’apparition des SSV de plus en plus pointus, des buggys de plus en plus performants mais aussi par le retour en force du rally classic avec des véhicules historiques qui commencent à être de collection. Le Dakar Classic n’est pas le seul à avoir une catégorie spécifique et de plus en plus de teams se tournent vers les 4×4 des années 80-90. Le Tunisia Desert Challenge avait cette année plusieurs inscrits dont Hervé avec un HDJ 80 rallye.

Préparation HDJ 80 rallye

Avant de rouler avec ce HDJ 80 sur le dernier Tunisia Desert Challenge, Hervé a pas mal roulé en tout terrain. il a commencé le off road dans les années 2000 avec un Terrano qui l’a emmené sur des petit raids au Maroc, en Tunisie, en Libye, en Egypte. En 2013, il s’installe au Maroc juste à côté de Marrakech au Riad Sirocco. Il a ensuite pris le volant sur un rallye la première fois au Rallye M’Hamid Express en 2013 sur un Patrol. Ce dernier finira sa carrière suite à un accident. Hervé passe alors au HDJ 80 qu’il fait préparer sur place au Maroc. Il fera ainsi 5 fois le M’Hadmid Express, 3 fois le Sahara Challenge, deux fois le Morocco Sand Express. En 2020, après avoir croisé Yvan Pierre Dard, le 80 prend la route pour Perpignan chez New Look 4×4. Il y sera transformé en proto par Yvan qui va lui apporter tout un tas de modifications comme vous allez le voir.

Le HDJ 80 au finish du Tunisia Desert Challenge 2022, 24e au général
Le HDJ 80 au finish du Tunisia Desert Challenge 2022, 24e au général
le HDJ se classera second en catégorie historique, juste derrière Yvan
le HDJ se classera second en catégorie historique, juste derrière Yvan

Modification carrosserie et arceau HDJ 80

Sachez déjà que si vous trouvez que la face avant de ce HDJ 80 est un poil étrange, c’est normal. Vous l’avez peut être reconnue mais il a une calandre de FJ Cruiser. Elle a été montée au Maroc avant de passer dans l’atelier de Yvan. Hervé a souhaité la conserver car ça fait partie de l’ADN de son 4×4. Simplement maintenant ce bloc en fibre capot, ailes et calandre, bascule vers l’avant pour accéder plus facilement au moteur. Sur le châssis, a été fixé un arceau qui va protéger l’équipage mais qui va aussi avoir une fonction structurelle sur l’avant du véhicule pour les ancrages des amortisseurs au niveau des chapelles et aussi à l’arrière à la fois pour les amortisseurs mais aussi pour soutenir le rack pour les roues de secours.

on voit bien la structure tubulaire qui sert de chapelle pour les amortisseurs Profender à bonbonnes séparées
on voit bien la structure tubulaire qui sert de chapelle pour les amortisseurs Profender à bonbonnes séparées

Au passage vous aurez aussi remarqué que l’arrière ressemble en gros désormais à un pick-up avec une sorte de benne pour avoir les roues de secours à portée de main. La partie arrière du châssis a été recoupée d’environ 20 cm et des traverses sont venues le renforcer. La découpe de la caisse, les modifications de carrosserie ont été faites chez New Look 4×4 et c’est aussi Yvan qui a conçu la cage et cette dernière a été réalisée chez ASM 66 par Mika. Au passage notez que l’ensemble se déboulonne et permet de retirer arceau + caisse pour pouvoir travailler sur le véhicule où il ne restera plus que châssis, moteur, boîte, etc.

un HDJ 80 en catégorie rallye historique,
un HDJ 80 en catégorie rallye historique,

Et enfin il est à noter que la caisse repose sur un bodylift de 8cm ce qui a pour effet bénéfique de aussi rehausser le tunnel de boîte, l’air y circule donc mieux et avec l’écope du capot, on évite les problèmes de chauffe de boîte de vitesses et de boîte de transfert. Astucieux cet Yvan non ?

Suspension, amortisseur et ponts HDJ 80

Tant que nous sommes proches du châssis regardons un peu les ponts qui ont été renforcés, blindés même je dirais à l’aide de plaques d’acier. Les ancrages des tirants et même la longueur de ceux à l’arrière ont été modifiés. On a désormais un empattement un peu plus court que celui d’origine. Côté suspension on a des combinés ressorts / amortisseurs à bonbonnes séparées (aussi appelé coil over) qui viennent de chez Profender. ils sont réglables en détente et en compression. On a 8 amortisseurs en tout donc deux par roue, CQFD. Pour éviter les chocs sur les amortisseurs en détente, des sangles de limitation de débattement ont été fixées ainsi que des bumpstops (butées hydrauliques) pour amortir, cette fois-ci, en compression totale.

le pont avant
le pont avant
pont renforcés pour notre HDJ 80
pont renforcé pour notre HDJ 80

Moteur HDJ 80 Rally

Pour la réalisation du proto, un moteur embiellé neuf a été mis en place. Il s’agit du fameux moteur 6 cylindres en ligne 1HDT 12 soupapes. Ici pas d’électronique, on a une pompe mécanique. Cela fait partie des raisons qui font que beaucoup de personnes partant faire du raid aiment ce « vieux » moteur, il est facilement réparable et fiable pour peu qu’on en prenne soin.

le rallye raid ce sont aussi de beaux paysages
le rallye raid ce sont aussi de beaux paysages

Ici, par contre, on l’a amélioré afin de dépasser les 167 ch d’origine. L’arbre à cames a été modifié, on a mis un collecteur d’admission monobloc et surtout un gros turbo sur roulement. L’intercooler est d’origine mais il a été retourné afin de diminuer la longueur des durits. Plus c’est court plus on bénéficie d’un air refroidi. Les durits sont passées en modèle silicone. Enfin la pompe a été optimisée et réglée finement. Au final on arrive avec un moteur qui développe près de 300 ch. Avec cette puissance ajoutée et son couple proche de celui d’un tracteur, notre HDJ, malgré un poids qui va tourner aux alentours de 2.2t, a suffisamment de puissance pour se jouer des étapes de dunes mais aussi sur les pistes roulantes.

moteur 6 cylindres 4,2l 1HDT du HDJ 80
moteur 6 cylindres 4,2l 1HDT du HDJ 80

Un réservoir ATL homologué avec son caisson en aluminium d’une contenance de 170 l permet d’avoir assez de gasoil pour les longues étapes.

réservoir ATL, compresseur ARB double avec cuve, et de l'outillage, cric hydraulique, clé à choc pour se dépanner
réservoir ATL, compresseur ARB double avec cuve, et de l’outillage, cric hydraulique, clé à choc pour se dépanner

Un snorkel a été installé, il s’agit ici d’un Roca Silva.

snorkel roca silva pour HDJ80
snorkel roca silva pour HDJ80

Aménagement intérieur du HDJ80

Comme nous sommes dans un véhicule de course on va évidemment avoir un arceau de sécurité, des sièges baquets, des harnais, extincteur, coupe-circuit.

en sécurité avec baquets, harnais
en sécurité avec baquets, harnais

Le tableau de bord d’origine a été remplacé par une version en aluminium, toute l’électricité a été refaite et simplifiée.

intérieur
intérieur

Pour surveiller le bon fonctionnement du moteur on a différents manomètres en plus du traditionnel compteur de vitesse et le compte tour : Température d’eau, température d’huile, pression d’huile, pression de turbo, voltmètre. On a un voyant qui sert d’alerte sur la pression d’huile et aussi sur le voltmètre pour surveiller l’alternateur.

Toutes les commandes et interrupteurs sont accessibles pour le copilote, ce qui va lui permettre de gérer par exemple les essuie-glaces, le klaxon, les appels de phares, comme ça le pilote reste concentré sur la conduite.

un tableau de bord sur mesure avec les interrupteurs et les manomètres + Iritrak, ERTF
un tableau de bord sur mesure avec les interrupteurs et les manomètres + Iritrak, ERTF
HDJ 80 côté copilote
HDJ 80 côté copilote

Bien en évidence pour le pilote, on a un afficheur de cap et aussi un GPS ERTF. Cela lui permet de voir à quelle distance il se trouve des waypoints et d’avoir un cap. C’est surtout utile dans les dunes. Comme il doit souvent changer de cap pour suivre une bonne trajectoire, il ne suit pas forcément le cap indiqué par le copilote. En effet en fonction de l’orientation des dunes on ne peut pas toujours suivre le bon cap. On s’adapte au terrain et l’écran du GPS en face de soi simplifie la navigation.

un intérieur compétition, rien de superflu mais de l'efficace et ergonomique
un intérieur compétition, rien de superflu mais de l’efficace et ergonomique
le HDJ sur son stand au camion d'assistance du Garage Couteau
le HDJ sur son stand au camion d’assistance du Garage Couteau
HDJ 80 rallye
HDJ 80 rallye
préparation HDJ80 rallye
préparation HDJ80 rallye
Article précédentBowler Bulldog rallye
Article suivantListe exposants Valloire 2022
Lire d'autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Toutes les infos sur les véhicules utilitaires : Utilitaire Magazine

Nos partenaires publicitaires

Rejoignez nous sur Facebook