Mhamid Express

Cela fait de longues années que j’entend toujours parler en bien du M’Hamid Express et du Morocco Sand Express organisés par Benoit Delmas dans le sud marocain.  Après un vol Paris – Casablanca, puis un Casa – Zagora  et enfin un peu plus d’une heure en taxi, me voici sur place. 

Le M’Hamid Express en est, en 2022,  à sa 12ème édition, et le Morocco Sand Epress, le second rallye organisé par Benoît, en est lui à sa 8ème. M’Hamid, c’est un peu le bout de la route, une sorte de fin du bitume qui va annoncer le début des pistes et des étapes dans les dunes. Par contre, la petite bourgade au sud de Zagora est située dans une des plus belles région du Maroc. Il y a autour profusion de pistes et Foum Zguid, l’Iriki et l’Erg Chegaga sont tout proches.
Benoît ne s’est pas trompé, lui qui habite au Maroc depuis plus de 20 ans, quand il a fini par poser ses valises ici.

Découvrez le Morocco Sand Express prologue

M’Hamid Express

En période normale, le M’Hamid a lieu en début d’année, cependant avec le COVID et les incertitudes de début 2022, il a été décalé  en ce mois d’Octobre. Dès 2023, il retrouvera son calendrier habituel. Les deux années qui viennent de passer ont été difficiles pour le milieu du Rallye raid, mais Benoit a su donner le meilleur de lui-même et a réuni 56 équipages pour cette 12ème édition. C’est avec le sourire qu’il accueille les participants. On trouve des anciens qui viennent régulièrement ainsi que des nouveaux qui vont découvrir le rallye raid. En tout cas chacun vient pour la diversité et la qualité des étapes tracées par l’organisation, mais aussi pour l’ambiance qu’il y a autour de ce rallye. Benoît réussit à créer des épreuves qui font la joie des concurrents, tout en gardant un prix attractif, de la difficulté mais point trop n’en faut, et surtout du plaisir à rouler, à rentrer assez tôt à l’hôtel chaque après-midi et dans une ambiance cordiale et détendue.
Détendue certes mais pas du tout au détriment de la sécurité et de l’encadrement. Plus de 40 membres de l’organisation vont aider les pilotes et les teams. Quatre médecins sont présents sur l’épreuve avec ambulance, 4×4 et évidemment un hélicoptère. En cas de soucis, un équipage peut ainsi être secouru rapidement et dans de bonnes conditions. Pour ma part, et après des années de tout terrain et de courses, un hélicoptère avec médecins à bord me semble indispensable. Toute organisation de compétition professionnelle et sérieuse ne peut s’en passer et faire l’impasse dessus ou alors c’est faire prendre des risques aux équipages.

Avant la course

Cette journée a servi à finir de préparer les stands et de faire les derniers réglages et les dernières petits « bricolages » sur les voitures. Dans les stands beaucoup de SSV, notamment le team Pinchedez Racing qui est venu en force mais aussi ZZKustom Racing qui aligne 4 CanAm devant son joli camion compétition. Autour du camion d’assistance de Sylvain Couteau se sont aussi greffés différents équipages. On notera la présence de Cyril Neveu, qui est de retour en compétition depuis deux ans, avec son fils. Il y a peu de 4X4 et de buggys, mais on retrouve des habitués du rallye avec la famille Dard et un autre joli 80 préparé dans leurs ateliers qui a déjà eu les honneurs du Journal du 4×4 (HDJ 80 rallye raid). Je vous ai aussi trouvé un proto façon buggy Schlesser avec moteur V8 LS et un beau 6 cylindres Porsche des atelier SMG avec JP Besson au volant.  Demain, place aux dernières vérifications techniques et administratives avant un prologue dont le départ sera donné dans l’après-midi.

Article précédent
Article suivant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Quitter la version mobile